En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Fédération de recherche en infectiologie de la région Centre-Val de Loire

Infectiologie région Centre

Fonction et régulation des protéines de l'oeuf, UR 83 Recherches Avicoles

Responsable : Joël Gautron

Enjeux socio-économiques 

  • Réduire l’incidence des toxi-infections alimentaire induite par la consommation d’œuf.
  • Valoriser des fractions ou de protéines de l’œuf en alimentation animale ou pharmacologique

Activités de recherche

L’équipe Fonction et Régulation des protéines de l’œuf (FRPO) de l’INRA-URA83 travaille depuis 1990 sur la caractérisation biochimique et fonctionnelle des protéines de l’œuf et dans l’étude de leurs fonctions. Ses objectifs sont l’amélioration de la qualité sanitaire de l’œuf de poule et la valorisation des activités biologiques de ses protéines et de ses dérivés. Les stratégies de recherches mises en place sont :

  • L’analyse exhaustive et globale des protéines de l’œuf responsables de sa formation et des grandes fonctions biologiques,
  • La caractérisation fonctionnelle des protéines et notamment celles participant aux défenses naturelles de l’œuf, qui sont de 2 ordres, une défense physique assurée par la coquille et une défense moléculaire antimicrobienne,
  • L’étude des moyens d’améliorer les défenses naturelles en étudiant leur variabilité génétique ou selon l’environnement de la poule et de l’œuf, ou lors du développement embryonnaire

L’équipe possède une expertise reconnue en physiologie aviaire, zootechnie, biominéralisation, biologie moléculaire et biochimie (transcriptomique et protéomique..), ainsi que dans l’analyse bioinformatique, les méthodes séparatives et la mesure des activités antimicrobiennes. L’équipe possède de nombreuses collaborations nationales et internationales et a coordonné au cours des 15 dernières années 2 programmes européens, 2 programmes ANR et 2 programmes régionaux. Les travaux conduits ont abouti à la mise en évidence d’un grand nombre de nouvelles protéines dans l’œuf de poules (plusieurs centaines), impliqués dans les mécanismes de protection antimicrobienne de l’œuf. L’équipe est notamment spécialisée dans la caractérisation de nouvelles protéines antimicrobiennes.