En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Fédération de recherche en infectiologie de la région Centre-Val de Loire

Infectiologie région Centre

Institut de Chimie Organique et Analytique (ICOA) - Eq. Hétérocycles/Nucléosides...- UMR CNRS 7311

Responsable de l'équipe : Luigi AGROFOGLIO

http://www.icoa.fr/fr/agrofoglio

Thématique et axes  de recherche 

Notre équipe possède une forte expertise, développée depuis 20 ans à l’ICOA et internationalement reconnue, dans les domaines :

  • de la chimie des hétérocycles,
  • de celle des nucléosides et de leurs analogues,
  • et des méthodologies de synthèse innovantes qui y sont associées.

L’objectif partagé par ses membres est de développer une recherche de haut niveau en chimie de petites molécules essentiellement azotées dans le domaine thérapeutique, associant diversité moléculaire et recherche translationnelle. 

Les activités de recherche de l’équipe se positionnent prioritairement dans le domaine de l’infectiologie (virus, bactéries) en développant une recherche volontairement interdisciplinaire sur la base d’une forte expertise en chimie organique et analytique, nos domaines de compétences. 

Les activités de recherche de l'équipe consistent alors à développer :

  • des méthodes de synthèse organique originales,
  • de nouveaux vecteurs ou cargos polymériques pour la libération contrôlée de bioactifs,
  • des méthodes pour l’analyse de traces de métabolites d’intérêt pour le suivi thérapeutique.

Nous avons aussi un intérêt croissant vers des signaux de transduction qui jouent un rôle clef dans la réponse immune et constituent une cible thérapeutique en infectiologie.

Dans le cadre d’un réseau de collaborations nationales et internationales (chimie, biologie cellulaire, virologie, structuralistes), la priorité est donnée aux pathogènes majeurs pour la santé humaine (bactéries pathogènes, virus -filovirus, virus à ARN, Influenza virus, Hepatites- et parasites -tique- ). Les cibles sont les polymérases virales, Mur ligases, thymidylate synthase, enzymes de  réparation de l’ADN, voie de l’interféron, interférences virales.